Modifié le 06 janvier 2012

Tempête Andréa: trains perturbés et vols annulés

Kloten Andrea Swiss
Les avions ont connu quelques difficultés à Zurich-Kloten en raison des rafales de vent liées à la tempête Andréa. [Steffen Schmidt - ]
La tempête Andréa, a soufflé durant toute la journée de jeudi sur la Suisse et a été accompagnée de vents puissants, provoquant des retards de trains, des annulations de vols à l'aéroport de Zurich-Kloten et obligeant certaines stations de ski à fermer leurs installations.

MeteoMedia a mesuré des pointes à 270 km/h à la cabane Concordia, près du glacier d'Aletsch. Le précédent record date de l'ouragan de fin février 1990 qui avait abattu dans les forêts suisses l'équivalent de 2,8 millions de mètres cubes de bois, soit 63% des exploitations moyennes des cinq années précédentes.


D'autres pointes ont été mesurées à 168 km/h sur le Pilate (LU), 167 km/h au Chasseral (BE), 154 km/h au Petit-Cervin (VS), 152 km/h aux Diablerets (VD) ou 127 km/h sur le Moléson (FR).


En plaine, c'est en Suisse centrale et dans le vignoble zurichois que le vent a soufflé le plus fort, à près de 120 km/h, précise encore MeteoMedia. Neige jusqu'à 1000 mètres En Suisse romande, des pointes ont été mesurées à Rossens à 104 km/h, à Delémont à 91 km/h et à Neuchâtel à 83 km/h.


La tempête Andrea est accompagnée de fortes chutes de pluie. La limite de la neige s'est élevée vers 1000 m. En montagne, les fortes chutes de neige augmenteront le danger d'avalanche qui devrait à nouveau passer à 4 sur 5 en plusieurs endroits, notamment du Valais et dans la région du Gothard.


Selon l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches, il est tombé de 20 à 40 cm de neige fraîche jeudi notamment au nord du Tessin, dans le Haut-Valais et sur les versants nord des Alpes.


Trafic ferroviaire entravé

En soirée, les trains circulent avec difficulté en Valais et au tunnel du Gothard. Entre Brigue (VS) et Lausanne, un Interregio sur deux est supprimé et les trains grandes lignes qui circulent peuvent avoir une demi-heure de retard.


Le canton de Berne compte de nombreuses perturbations à cause d'Andrea. Presque toutes les voies ferroviaires et les téléskis dans les Alpes bernoises ainsi que dans les régions en altitude dans l'Oberland ont été interrompus.


Routes fermées

Jeudi déjà une avalanche s'est déclenchée au glacier du Weisshorn, vraisemblablement suite à la chute de séracs. Le souffle provoqué par la coulée de neige fraîche a légèrement endommagé des installations électriques sans toutefois provoquer de perturbations majeures, précise la police cantonale valaisanne.


Les avions ont connu quelques difficultés à Zurich-Kloten.
Les avions ont connu quelques difficultés à Zurich-Kloten. [Steffen Schmidt - ]
Par précaution et comme elle le fait dans de tels cas, elle ferme plusieurs routes, notamment dans la Vallée de Conches et le Val d'Hérémence.


Stations vaudoises paralysées

Les forts vents ont obligé de nombreuses stations vaudoises à fermer leurs remontées mécaniques. Aux Diablerets, seule la Liaison avec le domaine de Villars était interdite en raison du danger d'avalanche.


A Leysin comme à Villars, de nombreuses installations n'ont pas pu fonctionner à cause des rafales de vent. Sur le Jura vaudois également, aux Rasses, les téléskis sont restés à l'arrêt.


Vols annulés

A l'aéroport de Kloten, quatre avions dont un A380 ont été contraints de redécoller et un autre a été dévié sur Munich. Rien ou presque à signaler en revanche du côté de l'aéroport de Genève, a assuré son porte-parole Bertrand Stämpfli. Seuls quelques avions en provenance d'aéroports du nord de l'Europe ont eu du retard.


A Bâle, trois vols ont été annulés et quelques-uns un subi des retards. En plaine, les vents devraient petit à petit se calmer en soirée, selon les prévisions de MeteoNews. En montagne, ils pourraient encore souffler fortement, principalement dans les Alpes centrales et orientales.


ats/hof/mre


Publié le 05 janvier 2012 - Modifié le 06 janvier 2012

L'Europe touchée, un mort en Belgique

La tempête qui frappe l'Europe a fait un mort jeudi en Belgique. Un homme de 64 ans est décédé en fin de matinée à Roosdaal, près de Bruxelles, lorsqu'une porte massive de quatre à cinq mètres de haut lui est tombée dessus.

Toujours dans la région bruxelloise, la chute d'un poteau électrique a légèrement blessé l'occupant d'un véhicule à l'arrêt.

Aux Pays-Bas, plus de 800 habitants du village de Tolbert, près de Groningue, ont été évacués jeudi matin en raison des risques d'effondrement d'une digue liés à des inondations.

L'état d'urgence a été décrété afin d'interdire l'accès du village et "éloigner les touristes", selon la commune de Leek dont fait partie Tolbert.

En France, quelque 21'000 foyers ont été privés d'électricité dans le Nord-Pas-de-Calais, dont 10'000 dans la seule région de Valenciennes. La situation s'est ensuite rétablie dans la soirée pour les trois quarts d'entre eux.

A Etaples, deux pales d'une éolienne située près de l'autoroute A16 sont tombées au sol, selon les pompiers. Plusieurs poids lourds se sont retournés sur l'autoroute A1 (Lille-Paris).

Dans le port de Calais, un ferry de la compagnie SeaFrance a rompu ses amarres alors que le vent a atteint jusqu'à 110 km/h. Il a traversé le bassin dans lequel il se trouvait avant de percuter un câblier.

Quelque 20'000 personnes ont aussi dû se passer de courant dans les Alpes, en Savoie et en Isère, à cause de la neige et du vent.