Modifié le 04 décembre 2010

La fin d'Option Musique en ondes moyennes

L'émetteur de Sottens est devenu vieillot et même dangereux pour la santé.
L'émetteur de Sottens est devenu vieillot et même dangereux pour la santé. [ - ]
Les fidèles d'Option Musique devront changer leurs habitudes dès le 5 décembre. A cette date, l'émetteur de Sottens (VD) va être désactivé et les fidèles de la chaîne musicale en ondes moyennes devront se tourner vers d'autres moyens de réception telle la radio numérique.

S'il est possible de capter Option Musique via le câble, en FM à Genève et en Valais ou sur internet, les auditeurs d'Option Musique en ondes moyennes n'auront plus accès à leurs programmes. Pour les recevoir, ils devront s'équiper d'une radio numérique terrestre ou DAB+ (Digital Audio Broadcasting), a expliqué mardi à Lausanne Damien Corti, responsable du service projets et développements à la Radio Télévision suisse (RTS).

Une campagne d'information va renseigner les 87'500 auditeurs écoutant Option Musique en ondes moyennes pour qu'ils puissent vivre la transition sans problème, quand le mythique émetteur de Sottens sera mis aux oubliettes, précisément le 5 décembre à minuit. Pour les informer, la SSR diffuse dès mercredi des spots télévisés mettant en scène les Sottenois eux-mêmes. Le site www.dab.rsr.ch et la ligne téléphonique 0840 543210 sont également mis à disposition du public.

Pas d'installation particulière

Les fans d'Option Musique devront changer leurs habitudes.
Les fans d'Option Musique devront changer leurs habitudes. [ - ]
Le DAB+ (une version améliorée du DAB) est un mode de diffusion des programmes radiophoniques qui permet de capter un grand nombre de chaînes sur la même fréquence. La Suisse romande dispose ainsi d'un bouquet de treize chaînes qui inclut les programmes de la Radio suisse romande et d'autres programmes de la SSR, a souligné Damien Corti.

Cette technologie ne requiert pas d'installation particulière. Il suffit de se procurer un poste équipé du DAB+. Les prix varient de 70 francs à plusieurs centaines de francs pour les appareils les plus perfectionnés.

Autoradios pas équipés

Cette norme s'impose dans toute l'Europe, à l'exception de la France, a de son côté constaté Gilles Marchand, directeur de la RTS. Elle permet une meilleure qualité d'écoute, un plus grand choix de programmes et garantit une distribution universelle du signal.

Quelques bémols subsistent cependant: les autoradios sont pour l'heure très rarement équipés du DAB+. Mais des modèles font leur apparition sur le marché et peuvent être installés en option, a précisé Gilles Marchand. Pour l'heure, la couverture DAB+ de la Suisse romande est garantie à 98%. La SSR s'attellera dès l'an prochain à augmenter la puissance de certains émetteurs pour l'améliorer.

ats/boi

Publié le 19 octobre 2010 - Modifié le 04 décembre 2010

Le dernier émetteur encore en service

Mis en service en 1931, Sottens (VD) est le dernier émetteur encore en activité.

Les sites de Beromünster (LU) et Monte Ceneri (TI) ont déjà cesser d'émettre en 2008.

Outre une technologie obsolète, la santé publique est l'un des éléments majeurs qui ont amené à l'arrêt de l'émetteur.

Pour le mettre en conformité avec l'ordonnance contre les rayons non ionisants entrée en vigueur en 2000, sa puissance a été réduite, avec pour conséquence une couverture trop faible.