Modifié le 24 août 2010

Des Genevois découvrent 7 nouvelles planètes

Les exoplanètes fascinent et suscitent des espoirs.
Les exoplanètes fascinent et suscitent des espoirs. [Keystone]
Une équipe d'astronomes de l'Université de Genève a découvert ce qui apparaît comme le système exoplanétaire le plus riche jamais observé. Composé de sept planètes, il est situé à 127 années-lumière de la Terre, dans la constellation australe de l'Hydre.

"Nous avons trouvé ce qui est probablement le système planétaire le plus fourni à ce jour", a indiqué mardi le chercheur Christophe Lovis, cité par l'UNIGE. Les mesures ont permis de confirmer la présence d'au moins cinq planètes ayant environ la masse de Neptune, soit entre 13 et 25 fois la masse de la Terre.

Ces objets célestes orbitent autour de l'étoile HD 10180 en 6 à 600 jours. Ils sont situés à des distances de 0,06 à 1,4 fois la distance Terre-Soleil. Les astronomes ont également de bonnes raisons de croire que le système est composé de deux planètes supplémentaires.

Une Terre super chaude

L'une de ces planètes ressemble à Saturne et orbite en 2200 jours. L'autre serait l'exoplanète la moins massive jamais découverte, avec une masse de seulement 1,4 fois la Terre. Sa similarité avec notre planète s'arrête pourtant là. L'objet se trouve en effet extrêmement proche de son étoile, à 2% de la distance Terre-Soleil.

Une année sur cette planète rocheuse et bouillante "ne dure que 1,18 jour terrestre". Les astronomes genevois, pour mesurer les infimes mouvements de l'étoile et ainsi déduire la présence de corps célestes tournant autour, ont utilisé le spectromètre HARPS, monté sur le télescope de l'ESO à La Silla, au Chili.

Le système exoplanètaire de l'étoile HD 10180 ressemble en plusieurs points à notre système solaire. Il compte sept planètes, alors que le nôtre en compte huit. Les distances entre les planètes et leur étoile suivent également un arrangement régulier qui a aussi été observé dans notre système solaire, a souligné l'UNIGE.

Jusqu'à présent, les astronomes connaissaient quinze systèmes comprenant au moins trois planètes. L'étoile 55 Cancri détenait le record, avec cinq planètes dont deux géantes gazeuses. Les chercheurs genevois ont annoncé leur découverte mardi lors d'une conférence internationale à l'Observatoire de Haute-Provence (F).

ats/ant

Publié le 24 août 2010 - Modifié le 24 août 2010