Modifié le 28 juin 2010

Nos ancêtres ces cannibales

Le squelette d'une femme découvert sur la colline du Mormont.
Le squelette d'une femme découvert sur la colline du Mormont. [Keystone]
La découverte à Eclépens (VD) de deux corps vieux de plus de 2000 ans, mutilés et brûlés, pourrait permettre d'établir, selon les archéologues, que les Helvètes ont pratiqué le cannibalisme, selon 24 heures et la Tribune de Genève.

Les deux corps d'adultes exhumés étaient couchés sur le ventre
comme des animaux, sans bras ni jambe du côté droit donc
manifestement mutilés, les ossements comportant des traces noires
de brûlure, a raconté au journal

un archéologue du site du Mormont, situé
à Eclépens, entre Lausanne et Yverdon-les-bains.

"On peut supposer qu'ils ont été rôtis. Il est donc fort
probable qu'ils aient été mangés. Ils ont en tous les cas été
traités comme des animaux", a-t-il avancé. Ce que confirme Denis
Weidmann, l'archéologue principal du canton de Vaud: "ce qui est
nouveau sur ce site, c'est le traitement des êtres humains
identique à celui des animaux", mis dans la fosse après
probablement un rituel religieux, explique-t-il.

Une hypothèse à vérifier

Le cannibalisme "fait partie des hypothèses. Ils (les Helvètes)
en ont peut-être dégusté un morceau (de ces corps, ndlr). L'enquête
qui est en cours nous le dira. Mais pour l'instant il est trop tôt
pour faire des conclusions", a-t-il ajouté.





"La guerre des Gaules" de Jules César, écrite quelques dizaines
d'années plus tard, parle de pratiques barbares des Celtes, dont
les Suisses sont une des branches, mais aucun élément archéologique
n'a jusqu'à présent témoigné d'actes de cannibalisme chez eux,
rappelle le spécialiste. Si elle se confirme, cette découverte
"serait tout bonnement exceptionnelle", assure 24 heures.





afp/ps

Publié le 25 septembre 2008 - Modifié le 28 juin 2010

Mormont, bastion celte

Des fouilles ont démarré sur le site du Mormont en 2006, qui s'est avéré être un des plus grands sanctuaires du monde celtique.

Plus de 250 fosses comprenant des restes d'animaux et des fragments humains ainsi que des objets y ont été mises au jour.