Modifié le 26 septembre 2010

Ed Miliband remporte la tête du New Labour

09 25 miliband reuters
Ed Miliband l'a emporté de peu devant son frère David. [ - ]
Ed Miliband a été élu leader du parti travailliste britannique, battant de peu son frère, selon la proclamation des résultats samedi à Manchester. Ed, 40 ans, a aussitôt serré dans ses bras son frère David, 45 ans, donné gagnant il y a seulement 24 heures.

Ed Miliband, 40 ans, élu à la tête du parti travailliste, est à la fois plus novice et plus à gauche que son frère David, qu'il a battu de peu samedi. Il a réellement émergé sur la scène politique en devenant en 2008 ministre de l'Energie et du changement climatique, une cause qu'il a défendue avec ardeur.

A l'annonce de sa victoire, Ed Miliband s'est jeté dans les bras de son frère.
A l'annonce de sa victoire, Ed Miliband s'est jeté dans les bras de son frère. [ - ]
Ses discours passionnés, le plus souvent avec force moulinets des bras et une fois tombée la veste, lui ont valu d'être populaire dans l'aile gauche du parti, convaincue qu'il faut tourner la page du New Labour de Tony Blair, jugé trop à droite.

Plus à gauche que son frère David

Issu de parents juifs polonais réfugiés en Angleterre - son père, Ralph Miliband, est un intellectuel marxiste reconnu -, Ed a ancré sa campagne nettement plus à gauche que son frère David. Les deux frères divergent aussi sur la guerre en Irak, qualifiée d'"erreur tragique" par Ed Miliband, quand David a soutenu l'intervention en Irak en 2003.

Ed Miliband s'est adressé pendant sa campagne à la base ouvrière traditionnelle du Labour, gagnant le soutien de six des grands syndicats qui forment un des trois collèges habilités à élire le leader travailliste. "Le parti doit redécouvrir le radicalisme qui en fait la force de transformation la plus puissante dans notre société", avait-il martelé dans son discours de candidat.

Ses envolées lui ont valu d'être surnommé "Ed le rouge" par les médias les plus conservateurs. Pour autant, il va "presque certainement ramener le parti vers le centre de l'échiquier politique" pour tenter de gagner les prochaines élections, estime Tony Travers, politologue de la London School of Economics.

Recoller les morceaux

Ed (à droite) et David Miliband incarnent la relève du Labour.
Ed (à droite) et David Miliband incarnent la relève du Labour. [ - ]
Dans un premier temps, Ed Miliband devra toutefois recoller les morceaux avec son frère aîné David et avec ceux qui, au Labour, considèrent comme acquises les réformes mises en oeuvre sous Tony Blair, à la fin des années 90.

Autant David Miliband était proche de Tony Blair, autant Ed est monté dans l'ombre de son grand rival Gordon Brown, successeur de Tony Blair au 10, Downing Street. C'est Gordon Brown qui l'a embauché pour écrire ses discours en 1994, puis comme conseiller après la victoire du Labour en 1997.

Ce fort en maths, très apprécié au Trésor par Gordon Brown, avait aussi gagné une réputation de diplomate en se faisant l'entremetteur entre les deux camps rivaux, ceux de Gordon Brown et Tony Blair. Un doigté dont il aura bien besoin pour ressouder les liens fraternels avec David, et unir le parti sur son nom. Ed Miliband est le père d'un garçon, qu'il a eu avec sa compagne Justine Thornton, une avocate.

ats/apf/hof

Publié le 25 septembre 2010 - Modifié le 26 septembre 2010